Menu
0 Comments

Faut-il jeter ou recharger sa cartouche de désenfumage ?



Après avoir utilisé une cartouche de désenfumage, l’utilisateur peut soit la jeter soit la recharger. Quelle est l’option la plus sûre ou la plus économique ? Éléments de réponse ici.

Jeter sa cartouche après usage : est-ce une bonne idée ?

Il n’est pas du tout intéressant de jeter une cartouche de désenfumage après usage. L’option d’une recharge cartouche desenfumage geneve est bien plus économique que celle qui consiste à la jeter. En effet, la cartouche CO2 est un équipement indispensable à avoir chez soi. Par conséquent, après avoir jeté celle qui a été percutée, il faudra ensuite en acheter une autre de neuve. Cela deviendra une dépense récurrente pesante. La recharge de la cartouche de désenfumage est largement moins chère que l’achat.

Recharge de cartouche CO2 : une option écologique

Il n’est pas évident que la cartouche jetée dans la nature après usage puisse être entièrement recyclée. Par conséquent, choisir de la recharger revient à protéger l’environnement. Par ailleurs, le fait d’acheter tout le temps de nouvelles cartouches encourage les fabricants à en produire davantage pour répondre à la demande. Lors de la fabrication d’un tel équipement, des déchets impossibles à recycler et à détruire sont rejetés dans la nature. L’option de la recharge est définitivement un choix écologique.

Combien de fois est-il possible de recharger une cartouche de désenfumage ?

Théoriquement, il est possible de recharger la cartouche CO2 autant de fois que nécessaire. L’essentiel est qu’elle ne soit pas endommagée au risque de présenter des fuites. Pour cela, il faut éviter de la cogner ou de la déposer dans un environnement humide où elle pourrait se rouiller. Toutefois, par mesure de précaution, il faut se débarrasser de la cartouche après 10 ans d’utilisation. C’est une recommandation inscrite dans l’article 3.6 de la norme NFS 61939.

Disposer de plusieurs jeux de cartouche CO2

Avoir un seul jeu de cartouche de désenfumage n’est pas du tout une chose rassurante. Il faut en avoir au moins 3. En effet, il y en a qui serviront à passer les tests incendie lorsque des inspecteurs passeront dans un bureau censé en avoir. D’ailleurs, lorsque la commission chargée de la sécurité incendie intervient quelque part et ne voit pas plusieurs jeux de cartouches, elle produit un rapport qui n’avantage pas le responsable du lieu inspecté. La situation sera pire si la seule cartouche de CO2 de disponible est vide.

Il ne faut pas aussi occulter le fait que toutes les cartouches disponibles doivent être en bon état. Pour s’en assurer, il faut procéder à des vérifications. Il faut alors tester la cartouche et la disposer ensuite dans un endroit éloigné des appareils électriques.