Menu
0 Comments

Comment nettoyer un chantier après les travaux ?



La livraison d’un chantier propre est un gage favorisant la fidélisation de la clientèle et la notoriété du professionnel. Le nettoyage de fin de chantier se réalise à la phase dite des Opérations Préalables à Réception (OPR). C’est une étape transitoire entre fin de travaux et livraison de chantier. Comment faire pour un résultat impeccable après les travaux ? Réponses dans cet article.

Nettoyer un chantier, une affaire de professionnels

Le nettoyage de chantier est souvent l’apanage d’entreprises spécialisées car, cela demande une approche minutieuse et rigoureuse propres aux équipes expérimentées. Voici les étapes pour achever la mission de manière optimale :

  • débarrasser les déchets, résidus solidifiés ou autres
  • réaliser le lessivage complet des murs
  • désinfecter et polir les sanitaires
  • enlever la graisse, et ôter les traces de salissures sur toutes les surfaces (peinture, ciment, colle, copeaux, trous)
  • s’occuper des sols avec les matériaux adéquats (parquets, carrelage, sols PVC)
  • dépoussiérer les meubles et surfaces similaires
  • veiller à l’aération des pièces.

Le matériel pour nettoyer le chantier

Pour nettoyer un chantier, il faut avoir des outils servant à retirer la poussière, les déchets, ainsi que tous résidus et salissures liquides sur les meubles préalablement couverts… Les chiffons, éponges et brosses, très utiles, ne suffiront pas et l’opération risque d’être chronophage. Les aspirateurs industriels, plus performants, faciliteront le travail en éliminant efficacement et rapidement le plus gros des détritus. Il faut choisir un aspirateur pour nettoyer le chantier dont  la puissance et les caractéristiques lui permettent de venir à bout de l’eau, de la poussière, des gravats, des débris de verre…

L’aspirateur eau et poussière est prévu pour aspirer l’eau et la poussière de manière alternée, dans une cuve ou un sac. C’est un instrument polyvalent et puissant, ce qui le rend utile même en extérieur ou dans un véhicule. Il peut aussi bénéficier d’un bec suceur monté en avant, pour accéder aux zones les plus difficiles.

Les produits d’entretien et le coût du nettoyage

Au niveau des produits d’entretien, il faut un produit adapté pour chaque type de saleté. La colle, la peinture, la résine ou les enduits cèdent sous les solutions chimiques artificielles ou à enzymes décapantes écologiques. Les solutions doivent tout de même  préserver le bois et les métaux ou les surfaces carrelées.

Les résidus de calcaire, ciment, voile de ciment, laitance, plâtre ou chaux se traitent par des solutions qui désincrustent les dépôts de calcaires en extérieur ou en intérieur. Le bitume, les déchets hydrocarbures, la graisse et même la rouille liées à l’oxydation lors des travaux réagissent mieux à des solutions spécifiques pour nettoyer et rénover.

De préférence, le nettoyage doit se faire tout au long des travaux pour raccourcir le délai de livraison des travaux. Si les locaux sont déjà utilisés, il faut veiller à protéger tous les objets et meubles, avec des couvertures adéquates.

Le coût des travaux de nettoyage dépend de la superficie à nettoyer, des types de travaux à l’origine des salissures, du personnel engagé et des produits et matériels exploités. Il faut adapter ces éléments aux surfaces à nettoyer pour éviter la reprise du nettoyage ou la destruction des surfaces.